Fille avec un télescope

Les constellations d’été (juin à aout)

En partant de Merak, tracez une ligne qui passe par Megrez, Alioth et Mizar et vous arriverez à la constellation d’Hercule. Elle n’est pas particulièrement lumineuse et il vous faudra peut-être quelques essais pour la voir. Si vous arrivez à une étoile blanche et brillante, c’est Véga, l’étoile la plus brillante de la constellation de la Lyre. Nous y reviendrons sous peu.

Grand amas d’Hercule

En retournant sur Hercule, regardez entre les étoiles Eta et Zeta et vous trouverez le Grand amas d’Hercule. Il est un peu trop faible pour être vu à l’œil nu, il vous faut donc des jumelles. L’amas est superbe à travers un télescope — il ressemble à une éclaboussure circulaire d’étoiles sur le ciel.

Constellation d'Hercule

À l’est d’Hercule, nous avons la Lyre. Son étoile la plus brillante, Véga, se trouve souvent au-dessus de nos têtes pendant les nuits d’été, mais vous pouvez aussi la trouver en traçant une ligne qui passe par Phad et par Megrez dans la Grande Ourse. La Lyre est une petite constellation, mais elle contient une étoile double spéciale facile à trouver.

Regardez attentivement Véga et vous remarquerez peut-être aussi une petite étoile à côté. C’est Epsilon Lyrae, et on l’appelle une double double. Une paire de jumelles va montrer deux étoiles blanches, mais si vous regardez avec un télescope, vous verrez que les deux étoiles sont elles-mêmes doubles.

Constellation de la Lyre

Le triangle d'été

Regardez à nouveau Véga — voyez-vous une autre étoile assez brillante au nord-est et une autre au sud-est ? L’étoile au nord-est s’appelle Deneb, et c’est l’étoile la plus brillante de la constellation en croix, le Cygne. L’étoile au sud-est s’appelle Altaïr, et c’est l’étoile la plus brillante de la constellation de l’Aigle. Ensemble, ces trois étoiles forment le Triangle d’été.

Le triangle d'été

Au milieu du triangle se trouve Beta Cygni, également connue sous le nom d’Albireo. C’est une jolie étoile double. Un télescope à faible grossissement révèlera une étoile dorée avec un compagnon d’un bleu plus faible et plus profond.

Pluie de météores des Perséides

Enfin, le soir du 12 aout, nous avons la pluie de météores des Perséides. Une pluie de météores très fiable, on peut compter sur elle pour produire beaucoup d’étoiles filantes. En fait, dans des conditions idéales, vous pourriez en voir jusqu’à 100 par heure !

Vous aimerez aussi :

Constellation d'hiver

Les constellations d’hiver (décembre à février)

À présent, la Grande Ourse s’est déplacée à l’est de l’étoile Polaire. Tracez une ligne qui passe par Megrez…

Enfant avec un télescope

Les constellations d’automne (septembre à novembre)

La Grande Ourse est maintenant basse sur l’horizon nord, mais si vous tracez une ligne entre Merak et Dubhe…

Jeune fille et télescope

Les constellations de printemps (de mars à mai)

On peut se servir de la Grande Ourse pour trouver d’autres étoiles et d’autres constellations. Par exemple, en traçant…