L'astronomie aux jumelles : quoi observer dans l'hémisphère nord ?

Observer le ciel avec une paire de jumelles est sans aucun doute la façon la plus simple et la plus économique pour débuter dans l’observation des étoiles. Vous n’avez pas besoin de la paire de jumelles la plus grande, la plus lourde et la plus chère sur le marché pour pratiquer ce loisir. Pratiquement n’importe quelle paire de jumelles vous permettra d’observer le ciel comme vous ne l’avez jamais vu auparavant, même sous un ciel urbain, cependant nous vous recommandons de ne pas prendre de modèle inférieur à 7 × 50 si vous voulez observer au mieux les objets dont nous allons parler ici.

Par ailleurs certains des objets de cette liste peuvent même être vus sans aucun instrument optique, pourquoi donc ne pas sortir avec une paire de jumelles ce soir et voir si vous pouvez repérer les amas d’étoiles pour lesquels vous pensiez avoir besoin d’un télescope, en commençant peut-être par :

Constellation d'Andromède :

Constellation d'Andromède
Constellation d'Andromède

NGC 752 

NGC 752 - jumelles 7 X 50
NGC 752 - jumelles 7 X 50

En bref :

  • Constellation : Andromède
  • Ascension droite : 1 h 57 min 41 s
  • Déclinaison : +37° 47.1 ′
  • Magnitude visuelle : 5,7
  • Distance : 1 300 années-lumière
  • Dimensions apparentes : 60 minutes d’arc

Caractéristiques :

Bien que NGC 752 soit assez peu peuplé, il s’agit d’un objet visible aux jumelles et peut même presque être aperçu à l’œil nu sous un ciel sombre et dans d’excellentes conditions de visibilité. Notez cependant qu’un petit télescope pourra permettre de distinguer jusqu’à environ 60 étoiles, mais qu’une paire de jumelles 7 × 50 vous permettront d’en distinguer beaucoup moins. Mais le nombre réel d’étoiles observables dans l’amas va varier en fonction des conditions de visibilité et de la qualité de l’instrument.

L’amas a environ 1,3 milliard d’années, ce qui fait que la plupart des étoiles de l’amas, si ce n’est toutes, sont des étoiles de masse faible en phase géante rouge, sauf au moins une bleue tardive, et il y a également plusieurs étoiles binaires spectroscopiques. 

Constellation de Persée :

Constellation de Persée
Constellation de Persée

NGC 869 et NGC 884 (le double amas)

NGC 869 NGC 884
NGC 869 & NGC 884 - jumelles 7 X 50

En bref :

  • Constellation : Persée
  • Ascension droite : 2 h 22.0 min | 02 h 19.1 min
  • Déclinaison : +57° 08 ′ | +57° 09 ′
  • Magnitude visuelle : 4,3 | 4,4
  • Distance : 1 300 années-lumière
  • Dimensions apparentes : 30 minutes d’arc

Caractéristiques :

Cette jolie paire d’amas ouverts était probablement connue à l’époque préhistorique puisque Hipparcos a utilisé des tables existantes à son époque pour les cataloguer en l’an -130.

Les deux amas font partie de l’association Perseus OB1, et ne sont espacés que de quelques centaines d’années-lumière, ce qui les place généralement dans le même champ de vision de la plupart des paires de jumelles. Les deux amas sont des cibles visibles aux jumelles, et peuvent même presque être aperçus à l’œil nu sous un ciel sombre et de bonnes conditions de visibilité. Leur teinte légèrement bleutée est due à la prépondérance d’étoiles bleues chaudes dans les deux amas, bien qu’ils contiennent également quelques étoiles oranges, dont certaines sont des sous-géantes.

Amas Alpha Persei (Melotte 20, Collinder 39)

Melotte 20
Melotte 20 - jumelles 7 X 50

En bref :

  • Constellation : Persée
  • Ascension droite : 3 h 26.9 min
  • Déclinaison : +49° 07 ′
  • Magnitude visuelle : 1,2
  • Distance : 1 300 années-lumière
  • Dimensions apparentes : 185 minutes d’arc

Caractéristiques :

Cet amas a été catalogué à l’origine comme un objet nébuleux par Giovanni Batista Hodierna (1597-1660), et ce n’est qu’en 1910 qu’Eddington l’a reconnu comme un amas ouvert. Melotte catalogua l’ensemble en 1915.

Comme l’amas n’a dans l’ensemble qu’entre 50 et 70 millions d’années, il contient un pourcentage élevé d’étoiles bleues massives et chaudes avec une classification spectrale O et B, d’où l’appellation d’association OB. Facilement repérable avec pratiquement n’importe quelle paire de jumelles, il peut être aperçu à l’œil nu sous un ciel sombre. Cherchez l’étoile brillante Mirfak (Alpha Persei), la plus brillante de l’amas.   

Constellation du Taureau :

Constellation du Taureau
Constellation du Taureau

Les Hyades (Melotte 25, Collinder 50, Caldwell 41)

The Hyades
The Hyades - jumelles 7 X 50

En bref :

  • Constellation : Taureau
  • Ascension droite : 4h 27 min
  • Déclinaison : +15° 52 ′
  • Magnitude visuelle : 0,5
  • Distance : 1 300 années-lumière
  • Dimensions apparentes : 330 minutes d’arc

Caractéristiques :

Situées à seulement 150 années-lumière environ, les Hyades sont l’amas ouvert le plus proche de la Terre. Ce qui fait qu’il est facile de calculer leur déplacement propre commun en direction d’un point situé juste à l’est de l’étoile géante Bételgeuse dans la constellation d’Orion, à une vitesse de récession d’environ 43 km/s. Notez cependant que l’étoile la plus brillante de l’amas, Aldebaran (Alpha Tauri) n’en fait pas partie, car elle est plus proche de la Terre d’un facteur 2,5 ce qui la place à environ 60 années-lumière de nous.

L’amas est très dispersé ; le groupe d’étoiles formant le noyau s’étend sur environ 10 années-lumière, tandis que les étoiles périphériques s’étendent sur une distance d’environ 80 années-lumière.  

Constellation de la Licorne :

Constellation de la Licorne
Constellation de la Licorne

Nébuleuse de Rosette (NGC 2237-9, 46, NGC 2244)

NGC 2237-9
NGC 2237-9 - jumelles 7 X 50

En bref :

  • Constellation : Licorne
  • Ascension droite : 6 h 33 min 45 s
  • Déclinaison : +04° 59 ′ 54 ″
  • Magnitude visuelle : 9,0
  • Distance : 1 300 années-lumière
  • Dimensions apparentes : 80 × 60 minutes d’arc

Caractéristiques :

S’étendant sur environ 130 années-lumière, la teinte rougeâtre de la nébuleuse provient du rayonnement de nombreuses étoiles jeunes dans son cœur, excitant ainsi les atomes qui s’y trouvent au point de provoquer un rayonnement secondaire.

Outre les étoiles visibles dans son cœur, la nébuleuse NGC 2244 contient également environ 2 500 jeunes étoiles qui contribuent toutes à son éclat. La bulle centrale de la nébuleuse, particulièrement intéressante, a été formée par la pression du rayonnement de deux étoiles massives de type O, appelées HD46223 et HD 46150. Au total, la nébuleuse pèse environ l’équivalent 10 000 soleils. 

NGC 2264 (nébuleuse du cône/amas de l’arbre de Noël)

NGC 2264
NGC 2264 - jumelles 7 X 50

En bref :

  • Constellation : Licorne
  • Ascension droite : 6h 41 min
  • Déclinaison : +9° 53 ′
  • Magnitude visuelle : 3,9
  • Distance : ~2 600 années-lumière
  • Dimensions apparentes : 20 minutes d’arc

Caractéristiques :

La nébuleuse représentée ici et l’amas ouvert qu’elle contient sont pour l’essentiel considérés comme un seul objet, et bien que les télescopes de diamètre moyen à grand en révèlent en principe certains détails, depuis une zone urbaine une paire de jumelles ne montrera généralement que l’amas d’étoiles.

Constellation du Grand chien :

Constellation du Grand chien
Constellation du Grand chien

NGC 2360 (CI Melotte 64, Caldwell 58)

NGC 2360
NGC 2360 - jumelles 7 X 50

En bref :

  • Constellation : Grand Chien
  • Ascension droite : 7 h 17 min 43 s
  • Déclinaison : -15° 38′ 29″
  • Magnitude visuelle : 7,2
  • Distance : 3 700 années-lumière
  • Dimensions apparentes : 13 minutes d’arc

Caractéristiques :

Également connu sous le sobriquet d’amas de Caroline, ce joli petit amas a été le premier objet que Caroline Herschel a découvert indépendamment de son frère, William Herschel. Dans ses notes elle le décrit ainsi : « Un bel amas d’étoiles plutôt dense, d’un diamètre proche d’un demi-degré. » Il a été catalogué par William en 1786, mais il en a attribué la découverte à sa sœur.

Point intéressant, l’amas contient quatre étoiles bleues tardives qui se forment lorsque deux étoiles fusionnent, ou lorsqu’une étoile massive aspire la matière d’une étoile moins massive. Le résultat donne une étoile beaucoup plus chaude, plus grande et plus massive qu’elle ne devrait l’être pour son âge, qui dans le cas de cet amas est d’environ 2,2 milliards d’années. Cherchez ce joli amas d’étoiles à environ 3,5 degrés à l’est de l’étoile brillante Gamma Canis Majoris, et un peu moins de 1 degré au nord-ouest de l’étoile binaire éclipsante R Canis Majoris. 

Vous aimerez aussi :

Un rapide tour de cinq constellations d'été de l'hémisphère nord

Les mois d’été sont ceux où les nuits sont les plus courtes, mais une multitude de choses peuvent malgré…

Observer le Soleil

L’astronomie amateur est principalement un loisir nocturne étant donné qu’on ne peut pas voir les étoiles pendant la journée.

Le système solaire : Observer les planètes

Notre voisinage immédiat, avec ses huit planètes, a débuté sa formation il y a 4,6 milliards d'années lorsqu'une région…